Krafi de Labin (région d’Istrie)


C’est un plaisir de vous emmener avec Tamara, l’auteure du blog Ave Dulcis, en Istrie, une région un peu moins connue que la Dalmatie. Cette presqu’île qui touche la frontière italienne offre la beauté de la mer, des montagnes et des petits villages pittoresques. Cette région s’est spécialisée dans l’agrotourisme, avec notamment un patrimoine gastronomique réputé pour ses truffes, son huile d’olive, son vin et ses pâtes. Ce dernier produit, fait maison, constitue la pierre de touche de la recette du jour. Quand je l’ai dénichée chez Tamara, j’ai cru lire Krafne  (beignets), mais pas du tout. Et voilà comment j’ai découvert un plat croate dont je ne connaissais même pas le nom auparavant!

©Ave Dulcis

 Krafi de Labin

« Je souhaiterais vous présenter un plat traditionnel d’Istrie que nous pouvons qualifier de dessert. Les krafi de Labin sont des raviolis dont la garniture sucrée est composée de fromage de vache, de raisins secs, de sucre, de zeste de citron et d’œufs. Ils peuvent être frits ou cuits. A l’origine, la garniture était assez simple: du fromage, du sucre et des œufs. Avec le temps, on y a aussi ajouté du rhum et du citron et les krafi sont devenus le dessert incontournable des mariages et des baptêmes. Ils sont accompagnés soit d’un coulis au beurre fondu, soit de žgvacet, une sauce au poulet et au bœuf. Eh oui, les krafi se marient aussi bien avec le sucré que le salé !

 Garniture :

  • 200 g de  fromage de vache* (explication en bas)
  • 2 c à s de parmesan râpé
  • 1 œuf
  • zeste d’un citron
  • raisins secs macérés dans le rhum

Coulis :

  • Sucre
  • Jus d’une orange
  • Beurre
  • Noix concassées
  • Raisins secs

Préparez la pâte avec un œuf, une pincée de sel, de l’huile d’olive et de la farine. Moi, je la fais au pif. Râpez le fromage de vache puis ajoutez un œuf, le sucre, le parmesan, le zeste de citron et les raisins secs. Faites les raviolis. Cuisez-les dans l’eau salée.

 Pour la sauce, faites dorer le sucre dans une poêle. Versez-y le jus d’orange, puis ajoutez 1 cuillère à soupe de beurre, les raisins secs et les noix concassés. »

©Ave Dulcis

 * J’avoue que la traduction de ce mot n’a pas été pas facile. Qu’est-ce qui définit la gastronomie typique d’un pays sinon la recette même? Le façon de traiter le produit, un ingrédient particulier, le terroir? Vous l’avez vu, pour cette recette le fromage de vache est indispensable, mais…

Mot à mot, il s’agit de « jeune fromage de vache » (mladi kravlji sir). Les Croates le font souvent chez eux. Simple à réaliser mais un peu plus difficile à trouver dans les magasins car il ne se conserve pas très longtemps, il est fait à partir de lait de vache entier. Il contient 48% de MG et son affinage prend fin au bout de deux jour d’où une couleur blanche et un goût de lait prononcé. Son goût est légèrement salé et il se consomme le plus souvent avec une salade ou de l’huile d’olive.

Pour le visualiser, visitez le site Internet de Vesna Loborika. Après consultation avec mon chéri (français) et avec un ami Croate qui habite en France depuis 20 ans déjà, nous avons conclu que ce fromage n’existait pas en France. Si vous trouvez un autre fromage qui pourrait s’y substituer, laissez-nous un petit mot !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s