Gâteau de Hvar (l’île de Hvar)


 Nous vous invitons aujourd’hui à voyager avec Ebba, auteure du blog Ebba’s cuisine. Cette mademoiselle portait un certain intérêt pour la culture scandinave en général et suédoise en particulier; c’est de cette langue qu’est issu le prénom « Ebba » qu’elle a adopté comme pseudonyme. Elle y a ajouté le mot français « cuisine » et son blogétait né.

 Son vrai prénom – Nevena – est en réalité celui d’une jolie fleur. Nevena a commencé à cuisiner il y a 7 ans pendant ses études en  faisant quelques expériences de type cuisine mondiale; aujourd’hui elle trouve son inspiration avant tout dans la cuisine italienne et française. Elle l’admet: « dès fois, quand j’ai envie de voyager, je me prépare un plat typique du pays. »

Voici donc un voyage sur l’île de Hvar avec cette recette traditionnelle. Pour d’autres voyages gustatifs, rendez-vous sur son blog où elle propose certaines de ses recettes en anglais.

©Nevena Buljan

Quelques précisions acrobates:

Il y a des recettes qui n’appartiennent qu’à un seul pays. Il n’y a aucun motif de fierté : c’est une banale question de territoire, d’ingrédients et de mœurs;  et l’ensemble raconte une histoire singulière. Et pour tous ceux qui reprochent à la cuisine croate sa simplicité, voilà un exemple qui montre bien à quel point le goût de la simplicité peut être étonnamment compliqué.

Le caroubier ne pousse pas exclusivement en Croatie; si vous trouvez de la farine de caroube, vous ne serez pas loin de pouvoir réaliser vous-même cette recette. Vous aurez davantage de difficultés à dénicher un alcool appelé « prošek ». C’est un vin cuit, dont les arômes peuvent évoquer un savant mélange de martini, de grenache et de guignolet. On le produit sur la côte dalmate depuis l’Antiquité et l’histoire dit que l’empereur Diocletien en était grand amateur.

Il s’accorde à merveille avec le goût fort et prononcé de la farine de caroube. Mais si Nevena affirme que la cuisine est un voyage sans frontière, alors nous conviendrons qu’il est bien possible de remplacer le prošek par un autre vin. Nous vous dirons également qu’il ne faut pas visiter l’île de Hvar sans avoir goûté ce gâteau qui  conserve les saveurs corsées du caroube et qui est basé sur quelques ingrédients simples que chaque foyer possédait dans les temps anciens.

©Nevena Buljan

Recette  du Gâteau de Hvar –  revue culinaire Iće i piće, décembre 2008
Pour un moule de 18cm de diamètre

Pour la pâte:

  • 4 grands ou 5 petits oeufs
  • 70 g de fructose soit 150 g de sucre
  • 250 g de farine de caroube
  • 50 g de chapelure
  • 150 ml de prošek

Pour le glaçage:

  • 100 g de chocolat à 70% de cacao
  • 100 g de chocolat pâtissier
  • 30 g de beurre

Préchauffez le four à 180°C. Battez les jaunes avec le sucre. Mélangez la chapelure avec le prošek, ajoutez-y les jaunes avec le sucre, puis la farine de caroube et enfin incorporez les blancs battus en neige. Versez cette pâte dans le moule préalablement graissé avec le beurre et couvert de papier sulfurisé. Faites cuire pendant 20 mn. Vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau. Laissez refroidir. Faites fondre les deux chocolats avec du beurre au bain marie. Versez-le sur le gâteau bien froid.

2 réflexions sur “Gâteau de Hvar (l’île de Hvar)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s